Mise en cache du site de destination


Nous avons vu comment le reverse proxy effectue la liaison avec notre site lefigaro.local.

Les serveurs Web sont bien souvent des applicatifs qui génèrent les pages web à la volée.
Chaque page Web est alors calculée en temps réel par le serveur Web.Bien souvent les données des pages Web sont stockées dans un serveur de base de données qui lui aussi doit être mis à contribution lors de la génération des pages Internet par le serveur Web.

Le reverse Proxy permet d’effectuer une sorte de tampon grâce à son système de cache.

Lorsqu’il doit renvoyer la page Web qui à été générée par le serveur Web il peut stocker son résultat en mémoire ou sur le disque dur.
De cet fait, il peut la renvoyer à son tour sans avoir à solliciter le serveur Web source.

Ainsi l’utilisation du reverse proxy avec un système cache divise les accès et  les calculs des serveurs Web par 4 ou 5

Activation d’un cache pour un site Web.

Le système de cache s’attache au serveur de destination.
La première chose à faire est de définir une ressource de cache.

Cliquez sur l’onglet Caches, puis sur le bouton « Nouveau cache »

03-10-2014 13-36-37

  • Nom: Le nom du cache afin de le retrouver dans la liste.
  • Répertoire: Le chemin de stockage des pages Web stockées sur le disque dur
  • Niveaux: L’arborescence qui sera constituée sur le disque dur.
  • Taille de la mémoire (MB): Quelle mémoire vive réservée avant l’enregistrement des pages sur le disque dur.
  • Taille maximale (GB): Taille maximale du cache sur le disque dur.
  • Inactif (minutes): Temps de vie d’une page Web mise en cache.
    Cette option est importante, vous devez la régler en fonction du niveau de rafraîchissement de l’information de votre site Web.
    Un site de documentation peut disposer d’un temps de vie plus long 1880 minutes alors qu’un site de nouvelles sera réduit au minimum (5 minutes)
  • NB MAX fichiers chargés: Nombre maximum de fichiers que peuvent être chargés en même temps depuis le cache.
  • Pause entre chaque itération millisecondes:
  • Durée MAX pour charger les fichiers millisecondes:

03-10-2014 13-38-39

  • Une fois votre cache ajouté, cliquez sur l’onglet Destinations.
  • Sélectionnez le site de destination qui utilisera le cache que vous venez de créer.
  • 03-10-2014 14-53-58
  • Dans la liste déroulante : Répertoire des caches, choisissez le cache que vous venez de créer.
  • Cliquez sur « Appliquer« 

 

03-10-2014 14-55-43

 

  • Une fois cette opération effectuée, cliquez sur l’icône « Compiler » afin d’appliquer les paramètres sur tous les sites web en dépendance avec ce serveur de destination.

03-10-2014 17-30-16

Si c’est la première fois que vous ajoutez une cache dans la configuration, redémarrez le service à l’aide du bouton « Redémarrer »

 

Vérification de la mise en cache.

La taille des caches sur le disque n’indique pas tout de suite que votre reverse proxy est en train de mettre en cache.
En effet, en fonction de la taille mémoire que vous avez indiqué, les objets sont stockés en primeur en mémoire vive.

Les évènements d’accès indiquent si un objet à été mis en cache ou pas.

  • Retournez dans la section qui liste vos sites Web.
  • Cliquez sur l’icône de la première colonne de votre site Internet.

 

04-10-2014 00-35-07

 

  • Sélectionnez l’onglet « Événements D’accès« 
  • Lorsque qu’un objet est mis en cache, la 3ème colonne indique HIT/Cached et la ligne est en gras.

04-10-2014 00-36-34

 

 

Laissez un commentaire