Les règles Hyper Cache miroir


Les règles Hyper Cache miroir, au contraire des règles Hyper Cache s’attardent sur la duplication complète d’un site Internet.
Le site Internet sera dupliqué localement sur le proxy.

Ainsi, même si la connexion Internet est absente, celui-ci sera toujours disponible car une copie locale à été effectuée

Dans le cas des règles Hyper Cache où au fur et à mesure de la navigation sur un site Web, le système place en cache les éléments, ces règles miroir aspirent un site complet et redirige les accès utilisateurs vers le site mis en miroir.

Cette fonctionnalité n’a de sens que si le site Web en question n’est pas entièrement dynamique puisque son aspiration  va ;le rendre statique.

  • Elle permet par exemple de mettre en cache un site catalogue régulièrement consulté.
  • Les utilisateurs ne seront pas en mesure de comprendre que le site Web visité n’est pas l’original, la redirection est complètement transparente.

Création d’une règle miroir

  • Cliquez sur l’onglet miroir
  • Cliquez sur le bouton « Nouveau site web« 
  • Indiquez le nom du site Web dans « Site Web« 
  • Indiquez la fréquence de rafraîchissement du site Internet.
  • Indiquez la taille maximale d’un fichier lors de la tentative de rapatriement d’un objet provenant du site Web.
  • Indiquez la taille totale de l’espace de stockage pour ce site Internet.
  • 09-01-2015 19-36-12
  • Une fois le site ajouté, Artica démarre le rapatriement des pages Internet.
  • Le tableau vous affiche la taille des éléments rapatriés sur le disque dur
  • Vous pouvez aussi visualiser les évènements de rapatriement.

09-01-2015 21-35-21

Si vous surfez sur un site web en miroir, vous ne voyez pas de différence !

  • En effet, la redirection de proxy laisse penser que celui-ci effectue les requêtes vers Internet.
  • Pour visualiser la redirection, sélectionnez l’onglet « Événements du récupérateur » puis « Service Web »
  • Vous y visualiser les accès au serveur Web local qui est en charge de fournir les éléments mis en miroir.

09-01-2015 22-44-50

Laissez un commentaire