La performance des disques durs


Que ce soit en virtuel ou sur une machine physique, les performances des disques durs vont avoir un impact sur la fluidité de la navigation Internet.
Les données doivent être rapidement lues et écrites sur le système afin d’assurer la meilleur performance.
Inutile d’offrir beaucoup de CPU et de mémoire à votre système si l’accès aux données se trouve ralenti.
Des disques durs très lents vont faire monter le taux de charge de la machine ( load ).

Pour ce faire à partir des versions 1.8.100521 ou supérieures Artica effectue toutes les 30 minutes des tests de rapidité des disques durs.

Pour visualiser les tests de performance,

  • Dans me menu du haut, cliquez sur le nom de votre serveur:

05-10-2014 21-43-58

  • Sélectionnez l’icône « Disques durs« 

05-10-2014 21-46-15

  • Cliquez sur l’onglet « Performance« 

05-10-2014 21-47-43

Le tableau vous affiche la date du test de performance, le nom du disque dur testé, la vitesse de lecture en milliseconde, le score et la vitesse en KB/s de votre disque dur.

Pour vous représenter au mieux le test, nous avons placé 4 valeurs de comparaison dans la colonne performance:

  1. Un disque SATA 7500tr/mn physique de moyenne gamme sur un serveur IBM ( ce sera l’échantillon minimal de référence )
  2. Une machine virtuelle XenServer sur un disque SSD de moyenne gamme.
  3. Un disque physique SSD de marque Samsung SSD 840 Pro
  4. Un disque virtuel monté dans la mémoire vive d’un serveur.

à côté de chaque valeur, le pourcentage de performance de votre disque par rapport aux échantillons de référence.
Si votre disque dur n’atteint pas les 80% de l’échantillon 1, alors la ligne est de couleur rouge auquel cas, elle sera de couleur verte il dépasse les 99%.

Dans la photo d’écran ci-dessus, notre machine physique qui utilise un disque d’ordinateur portable dans une minibox atteint difficilement les 67% de l’échantillon minimal de référence.

05-10-2014 22-00-43

Dans la photo d’écran ci-dessus, notre machine virtuelle montée sur un disque SSD atteint 4194% de l’échantillon minimal de référence !
Il y a encore une grosse marge car elle n’a que 37% de performance par rapport à une machine physique avec un SSD.

La conclusion des deux tests ci-dessous, vaut mieux installer Artica sur une machine virtuelle si le disque dur propose les capacités d’exploitation.

 

 

 

 

Laissez un commentaire